Fédération Régionale d’Agriculture Biologique de Nouvelle-Aquitaine

COLLOQUE : Sélection animale des ruminants

Dates : du au

Horaires : 10h30 - 16h30

Lieu : web-conférence 00000 lien envoyé aux inscrits


WEB-COLLOQUE ÉLEVAGE : Sélection animale des ruminants en système d’élevage économes et biologiques.

COMMENT PARTICIPER ?

Suite aux consignes gouvernementales liées à la crise sanitaire, l’évènement est proposé en visio-conférence. Suivez la rencontre à distance depuis votre ordinateur ou smartphone (sur inscription obligatoire, nombre de places limité)

Inscrivez-vous

Les conseillers techniques élevage de Bio Nouvelle-Aquitaine vous proposent d’échanger avec des chercheurs, techniciens et éleveurs sur les types d’animaux, les leviers et les perspectives de sélection au regard des enjeux de l’agroécologie et des filières biologiques.

PROGRAMME

10h30 Accueil – connexion

11h – 11h40 Ouverture : Évolution de la sélection animale en ruminants et perspectives pour les éleveurs biologiques par Laurent JOURNAUX, France Génétique Élevage.

11h45 – 12h30 (pause 1h15) 13h45 – 15h30
4 Ateliers d’approfondissement : Bovins lait, Bovins viande, ovins viande, Caprins lait. Témoignages de chercheurs, techniciens et éleveurs + échanges avec les participants.

Atelier 1 : Bovin lait

MATIN : Cohérence entre sélection animale et cohérence du système en bovins lait, par Erwan LEROUX, formateur et éleveur. Les limites de la sélection en race pure en bio et la place des croisements. Les nouvelles orientations de sélection sur la qualité du lait et la production de viande.
APRÈS-MIDI : Cédric CHAUVIGNE de l’EARL des Versaines à St Varent (79) sur l’utilisation des taureaux de plusieurs races en croisement sur un troupeau historiquement Prim’holstein. L’évolution du modèle animal dans le troupeau et les stratégies de croisements pour quels objectifs ? La place du croisement industriel et l’évolution du renouvellement. L’exemple du schéma de sélection de la race Normande : segmentation des offres de taureaux, nouveaux critères et orientations des index pour l’élevage biologique, la sélection production de viande par Michel LESTABLE, groupe Evolution. Témoignage d’éleveurs : Christian FUZEAU, du GAEC Blanchecoudre de Breuil Chaussée (79) sur l’utilisation de la segmentation des taureaux normands sur son troupeau de 80 vaches normandes en système pâturant avec transformation et vente à la ferme. Quel stratégie d’accouplement pour quels objectifs ?

Atelier 2 : Bovin allaitants

MATIN : Le croisement Limousin/Angus par Bertrand DAVEAU, Ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou.
APRÈS-MIDI : Le croisement Salers/Angus par Bernard SEPCHAT INRAE Laqueuille.
Témoignage d’éleveurs : Orientation de la sélection du troupeau limousin sur la préservation de la robustesse et la facilité de finition en race limousine par Philippe ALAMOME, éleveur à Coulonges-Les Hérolles (86). Sélection génétique en race limousine puis constitution d’une troupe de race Aubrac pour proposer des animaux finis plus légers par Christophe CAILLE, éleveur en bovins viande en GAEC à Noirterre (79).

Atelier 3 : Ovins allaitants

MATIN : La sélection génétique pour accroître résistance au parasitisme des brebis par Philippe JACQUIET, INRAE et ENVT.
APRÈS-MIDI : Races ovines et systèmes d’élevage adaptés pour l’engraissement des agneaux à l’herbe. L’exemple de l’expérimentation SALAMIX en brebis de race Limousine, croisées avec des béliers de race Suffolk, par Karine VAZEILLE, INRAE Laqueuille.
Témoignage d’éleveur : le croisement avec des béliers charmois sur mère vendéenne pour des agneaux plus adaptés à l’engraissement à l’herbe et au report par Nicolas PAILLER, éleveur en Gâtine (Deux-Sèvres).

 

Atelier 4 : Caprins lait

MATIN : La sélection génétique pour accroître la résistance au parasitisme des chèvres et leur longévité par Pierre MARTIN, CAPGENES.
APRÈS-MIDI : Bonnes pratiques de sélection sur chevrettes pour des animaux robustes et productifs par Rémi COUVET, SAPERFEL et Julien THABAULT, éleveur. Témoignage d’éleveur : la sélection en chèvre poitevine par Mathias CHEBROU et Leopold DENOFOUX.

 

15h30 – 16h Conclusion : la sélection de demain sous l’angle de la reconnexion de l’aptitude à produire du lait et de la viande ? par Erwan LEROUX, Laurent JOURNAUX et les conseillers techniques élevage de Bio Nouvelle-Aquitaine

 

Renseignements et inscriptions

Karine SOULES
Assistante du pôle production bio à Bio Nouvelle-Aquitaine
05 53 41 75 03

Colloque élevage 2020 sélécyion animale des ruminants