Fédération Régionale d’Agriculture Biologique de Nouvelle-Aquitaine

Chiffres bio

Chiffres 2023 et tendances 2024 de l’agriculture biologique en Nouvelle-Aquitaine

13,6% des exploitations de Nouvelle-Aquitaine sont cultivées en bio

En Nouvelle-Aquitaine, les données de 2023 montrent une augmentation de 1 % du nombre de producteurs, mais une réduction de 4 % des surfaces cultivées en bio. En effet, 638 nouveaux producteurs ont rejoint le secteur bio, tandis que 544 ont cessé leur activité en raison de départs à la retraite, de cessions ou d’arrêts de certification. La part des sortants reste relativement stable, passant de 5,9 % en 2022 à 6 % en 2023.

La diminution des surfaces en bio, malgré un solde positif de nouveaux producteurs, est principalement attribuée à des projets de plus petite taille et à un recul des surfaces dédiées aux grandes cultures. Toutefois, le repli des surfaces fourragères a été partiellement compensé par une augmentation des surfaces en herbe. En conséquence, la part des surfaces agricoles utiles (SAU) en bio dans la région a légèrement baissé, passant de 9,4 % à 9,2 %.

Nombre de fermes bio et pourcentage de surface agricole utile (SAU) dans les départements de Nouvelle-Aquitaine :

Quatre départements dépassent les 10 % de la SAU en bio et conversion : la Gironde, la Dordogne, le Lot-et-Garonne et la Haute-Vienne.

Gironde : 1 672 (19,4 % de la SAU)
Dordogne : 1 480 (15,6 % de la SAU)
Lot-et-Garonne : 1 062 (14,5 % de la SAU)
Pyrénées-Atlantiques : 829 (5,4 % de la SAU)
Deux-Sèvres : 657 (9,5 % de la SAU)
Vienne : 565 (9 % de la SAU)
Charente-Maritime : 530 (4,8 % de la SAU)
Haute-Vienne : 580 (10,2 % de la SAU)
Landes : 412 (6,2 % de la SAU)
Charente : 450 (6,8 % de la SAU)
Corrèze : 491 (7,3 % de la SAU)
Creuse : 329 (6,6 % de la SAU)

 

Pour plus d’informations sur les données chiffrées nationales, consultez le site de l’Agence Bio.